Bonjour à tous, lecteurs de René, fils de René et collègues de René!

Ce cher René, donc, m'a mise au défi de poster une chronique ici. Ceux qui me connaissent un peu (n'est-ce pas... non, je ne citerai pas de nom!), savent qu'en fille du Sud-Ouest, j'ai un peu trop tendance à relever les défis de ce genre- ceux du genre "canyoning", je vais arrêter, rassurez-vous Hubert.
Bref, me voilà.
Et je voudrais profiter de cet espace pour vous remercier, auteurs et illustrateurs qui m'avez soutenue durant ces 3 derniers mois (même vous Thierry!).
Vos messages, votre soutien, vos attentions m'ont beaucoup touchée.
Souvent quand on me demande pourquoi je n'écris pas, je réponds qu'écrire pour les enfants est un vrai métier, une vraie passion.
Oui, ça fait un peu pub Manpower ou SNCF, mais après tout, bien écrire, c'est votre boulot!
Le mien, ma passion à moi, c'est de lire un texte la première fois, d'avoir un coup de coeur et de l'accompagner (lequel parmi vous a dit que je faisais trop de corrections?!) jusqu'à en faire...un bonbon : un livre qui fera passer un moment particulier à un enfant, doux, sucré, acidulé ou qui pique un peu trop (mais juste ce qu'il faut).
Merci donc à vous tous pour vos bonbons (même ceux qui font de la résistance!) et votre présence.
Je ne sais pas quand René mettra ce texte en ligne, mais sachez tous que normalement (croisez les doigts...) lundi 16 novembre, on m'enlève le corset. S'ensuivent 3 semaines d'intense rééducation puis retour au paquebot nathanesque! Je vous tiens au courant, bien sûr.
Très cordialement/Bien à vous/ Je vous embrasse/ Amitiés/ bisettes (chacun se reconnaîtra!)
A très vite.
Sophie dechénathan