Mille mercis à Ariane Tapinos

Ci-dessous la chronique ''coup de coeur ''de  Moi ,Ivan,crocodile de René Gouichoux et Julia Neuhaus, parue aujourd’hui sur le site des librairies sorcières et annoncée dans leur newsletter .

MOI, IVAN CROCODILE !

« Je m’appelle Ivan. J’ai six ans et je suis un crocodile. J’ai l’air d’un petit garçon mais à l’intérieur je suis un crocodile. Ça ne se voit pas, bien sûr, c’est à l’intérieur».

Ivan, le petit garçon crocodile, va à l’école avec les autres enfants et ce n’est pas facile. Les bruits de la cour, les cris des enfants, leurs moqueries, leur cruauté parfois aussi… Tout est difficile pour Ivan qui s’applique chaque jour à vivre parmi les autres. Heureusement, ses parents savent ce qu’est Ivan et ils l’aiment, tout crocodile qu’il est. Tout comme la maîtresse qui veille sur lui et sait, avec délicatesse le ramener « au milieu des autres ».

René Gouichoux et Julia Neuhaus ont réussi là un magnifique album qui parle aussi bien de la cruauté des enfants face à la différence que de la possibilité que vivent, ensemble, à l’école des enfants différents. Ivan est sans doute autiste. Il fait avec ses peurs, et les autres enfants font avec les leurs, parce que des adultes sont là pour les asseoir, tous ensemble sur un banc et écouter une histoire.

Les images, surprenantes et dérangeantes de Julia Neuhaus, très colorées, faites de collage, avec notamment des visages d’enfants démesurés, tantôt souriants, tantôt effrayants (on pense au travail de Stian Hole) forment un accord parfait avec la finesse du texte. Image apaisée (mais sans personnage humain) quand il s’agit de représenter, à l’intérieur de la maison, un repas pris en famille. Enfin, sur la dernière page, Ivan a pris un visage d’enfant et se distingue à peine de ceux qui l’entourent.

La qualité première de cet album est qu’il peut être lu à tous les enfants pour leur parler d’autisme mais avant tout de l’acceptation de la différence.
Ariane Tapinos
MOI, IVAN CROCODILE !
Album
de René GOUICHOUX & Julia NEUHAUS
Éd. Atelier du poisson soluble, mai 2011