René Gouichoux, auteur jeunesse

22 juillet 2019

Nouveauté:Le corbeau et le renard (ou presque) - Premières Lectures CP Niveau 3

 

 

Et hop en librairies dès à présent voici:

corbeau er renard (ou presque)

Edirions NATHAN DÈS 6 ANS
 
CYCLE 2
 
NOUVEAUTÉ
Le corbeau et le renard (ou presque) - Premières Lectures CP Niveau 3 - Dès 6 ans
Collection : Premières lectures

Auteur : R. Gouichoux
Illustrateur : R. Saillard
Le Corbeau et le Renard… ou presque !
Un roman à lire à deux pour les deux pour les premiers pas en lecture !

L'histoire : 
Paul Corbeau, dans la cour de récré, tenait dans ses mains un gâteau… et des baskets dernier cri, et un super téléphone portable.
Jules Renard, par ses vantardises agacé, lui tint à peu près ce langage : « Eh bonjour, Paul Corbeau ! On dirait une star, tu es le plus beau ! »
Grâce à Renard, Corbeau va apprendre sa leçon !

La collection Premières Lectures accompagne les enfants qui apprennent à lire.
Chaque roman peut-être lu à deux voix : un lecteur confirmé lit l'histoire et l'enfant lit les bulles, faciles à déchiffrer, grâce aux 3 niveaux adaptés à ses progrès.
Niveau 1 - " Je déchiffre" : les bulles peuvent être lues par l'enfant qui débute en lecture.
(syllabes simples)
Quand l'enfant sait lire seul, il peut lire les romans en entier comme un grand !
Un livre testé par des enseignants de CP et CE1 pour les enfants dès 6 ans.
5,60 €
32 Pages
Disponible
Parution : juillet 2019
ISBN : 978-2-09-259059-1

Posté par renegouichoux à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 juin 2019

Texte élèves suite à rencontre à Chaillac (36)

Retour de rencontre :Classe de Monsieur Eric Chabrol classe CM1CM2 Châteauroux.Salon du livre Escapages.

Copie de mél + texte élèves

 Bonjour René,
nous espérons que vous allez bien. Pour notre part, l'année se finit doucement. Nous avons terminé  l'histoire de Gustave le Panda que nous avions commencée ensemble le 26 avril dernier.
Nous nous sommes beaucoup amusés à l'écrire, les idées ont fusé et il n'était pas toujours facile de choisir.
En tant que maitre de la classe, j'ai trouvé cet exercice très riche et il a permis à certains élèves , peu à l'aise dans le passage à l'écrit, de s'investir totalement dans l'écriture. J'ai énormément apprécié aussi leur capacité à s'écouter, se corriger avec respect et à accepter de laisser de côté une idée au profit de l'idée d'un autre.
En bref, une expérience très enrichissante qui donne envie d'en mener d'autres.
Nous allons maintenant attaquer la partie illustration et réalisation du livre; je ne suis pas sûr que cela soit plus facile...
Nous vous souhaitons une bonne continuation et guetterons la sortie de votre prochain livre.
Au nom de la classe de CM1/CM2 de Chaillac
Eric
PS: vous remarquerez certainement la référence à une de vos anecdotes, il était pour eux hors de question de ne pas en parler.

Gustave le panda

 

Encore un matin. Les portes du zoo s’ouvrent. La foule se précipite et se bouscule vers la cage de Gustave le panda.

« Oh ! Non ! Pas encore ! Pas à cette heure-ci ! J’ai envie de dormir ! », soupire Gustave. 

Il n’en peut plus : « Toujours la même chose : des gens, des appareils photo, des cris de joie. Tout ça pour rien, parce que je suis un panda ! »,  grogne-t-il.

Gustave veut être vu comme un artiste. Il sait faire plein de choses : jongler, hypnotiser, faire rire, faire du monocycle…

Soudain, il entend quelqu’un qui dit :

« Bon, on a vu le panda ; on court voir les otaries qui font leur spectacle, c’est plus amusant. »

Le panda est très vexé, ça y est, il a un déclic : « C’est décidé ! Je pars ! »

Partir ? Mais où ? Comment ? Quand ? Pendant la nuit, Gustave met au point son plan d’évasion.

Le lendemain matin, Tonton Lucien, le soigneur du zoo, amène à Gustave sa branche de bambou pour son petit-déjeuner. Mais le panda n’en veut pas.

« Gus ! Tu refuses de manger ? Ça ne va pas ? Tu n’es pas malade au moins ? »

Gustave fait quelques pas et s’écroule aux pieds de Tonton Lucien. Inquiet, celui-ci se précipite à l’infirmerie pour chercher un médicament. Tonton Lucien,  pressé de soigner le panda, en oublie de fermer la porte.

« Parfait, mon plan fonctionne à la perfection. », se réjouit le panda. 

Et hop ! Le panda s’échappe. Malheureusement pour lui, tout le monde n’est pas parti. La foule se rassemble autour de Gustave. Les gens crient ; certains de joie, d’autres de peur. Tout ça intrigue Lucien qui revient en courant, rattrape Gustave et le remet dans sa cage.

« Tu m’as fait marcher, petite crapule ! Ce soir, pas de bambou frais, tu mangeras le reste de ce matin. »

Le soir, en mâchouillant son bambou, Gustave se dit : « Il faut que j’élabore un plan B . »

Et Gustave s’endort en pensant à sa nouvelle stratégie. Le matin, le panda a son plan en tête.

Tonton Lucien arrive et lui donne son bambou : « Tu dois avoir faim ! »

Gustave prend le bambou, le jette, fait semblant de le prendre sur la tête, il tourne sur lui-même, perd l’équilibre et tombe sur les fesses, les quatre pattes en l’air. Tonton Lucien éclate de rire, se tape sur les cuisses, il rit tellement qu’il en oublie de fermer la cage.

« Parfait ! La première partie du plan a fonctionné. Il ne reste plus qu’à attendre que les gens partent pour pouvoir fuir discrètement ! », dit-il malicieusement.

Gustave se faufile silencieusement hors de la cage. Et se retrouve nez à nez avec Tonton Lucien qui lui apporte une délicieuse branche de bambou pour le remercier du spectacle.

« Tu m’as encore eu comme la dernière fois, petite crapule ! », soupire Tonton Lucien vexé. Et il referme la porte de la cage brusquement.

Gustave est très énervé d’avoir échoué, il décide d’employer les grands moyens…

Le lendemain, le panda est déterminé. Tonton Lucien, comme d’habitude, emmène la branche de bambou. Méfiant, il est sur ses gardes. Il arrive devant la cage, ouvre la porte et tend la branche de bambou au panda. Celui-ci, en prenant sa nourriture, plonge son regard dans les yeux du soigneur, le fixe et se concentre. Le pauvre Lucien se retrouve hypnotisé, sous l’emprise de Gustave. Le panda sort tranquillement de la cage et se sauve du zoo.

« Ça y est ! J’ai réussi ! Enfin libre ! », se réjouit Gustave.

Et le voilà parti à l’aventure. Quelque temps après, il se retrouve sur la place du village, en plein marché. Il est tellement heureux qu’il n’a même pas remarqué la foule qui  se précipite vers lui. Brusquement, il retombe sur terre. Des cris, des appareils photo, des gens ; tout recommence comme avant.

Pendant ce temps, Tonton Lucien se réveille lentement dans la cage. Mais, malheureusement, il s’aperçoit que le panda s’est échappé. Immédiatement, il part à la recherche du fugitif.

En chemin, il entend un enfant qui crie à ses parents : « Oh ! Un panda ! » Tonton Lucien se précipite sur la place du marché et voit Gustave paniqué, désespéré, réfugié au milieu de la fontaine.

Tonton Lucien appelle le panda et lui dit : « Allez ! Viens Gus ! Je te ramène dans ta cage. » Mais Gustave refuse et reste perché sur la fontaine. Lucien réfléchit et dit : «  Je vais demander qu’il y ait une femelle panda avec toi dans la cage. »

Gustave hésite et pense : « Une femelle panda… Si ça se trouve, il y aura encore plus de monde pour l’admirer ! Et puis ce n’est pas ce que je veux ! ». Gus reste donc perché sur sa fontaine les pattes croisées.

Lucien continue ses réflexions : «  Voyons ! Il a joué la comédie, il a jonglé, il a fait le clown, il m’a hypnotisé… Ça y est, j’ai trouvé la solution !! »

Il interpelle Gustave : « Hé ! Gus ! J’ai trouvé ! On va transformer le zoo en cirque ! Toi et tous tes copains vous ferez des numéros ! »

Gustave est d’abord surpris, puis il sourit, saute de joie et se met à danser la Macarena.

 Depuis ce jour-là, Gustave est heureux : il est l’artiste star du cirque : BOUCHON DE BOUTEILLE .

 

La classe de CM1/CM2 de Chaillac (36).

Posté par renegouichoux à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Livres à vous (Voiron ,Isère)

Et hop,voici l'affiche ,signée Gwen Keraval,du 11ème salon du livre Livre à vous du Pays voironnais ,qui se déroulera en novembre prochain.

Affiche Voiron

 

Parmi les invité(e)s, je retrouverai avec bonheur Andrée Prigent ,invitée d'honneur .

Posté par renegouichoux à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juin 2019

Rencontre scolaire à St Urbain

Le vendredi 14 juin , je  rencontrai  les élèves de Grande Section de Véronique Bernier  de l'école de Saint-Urbain . 

La bibliothécaire nous accueillit dans ses locaux .

Après une série de questions ,notamment à propos de 

vraie maman

 

et de 

vrai papa

nous avons inventé les premiers paragraphes d'un vrai bébé ,un vrai chien,un vrai grand frère.

Nous avons aussi parlé des brouillons ,du travail à l'ordinateur ,des crayonnés de l'illustrateur ou nde l'illustratrice ,de la mise en couleur,de l'éditeur....

J'ai raconté 

vache mijade [pour le blog]

et sur le modèle de

Le loupvert 2007

 

nous avons inventé l'histoire de Bernard le super héros .

Il était temps de se quitter.Mais le jeu ,demanda un élève ? Tu avais dit:on fait un jeu.

On joua à propos de la couverture de

1L_OuPresque_BlancheN

Une jolie rencontre très réussie.

Merci à toutes et à tous pour cette belle participation.

 

 

Posté par renegouichoux à 12:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2019

Les Belles histoires de mes 4 ans (Bayard Editions)

Allez hop, voici  un nouveau voyage pour LE LOUP VERT parmi Les Belles histoires de mes 4 ans (Bayard Editions)

parution ce jour!

Les-Belles-histoires-de-mes-4-ans

Posté par renegouichoux à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 mai 2019

La bille d'Idriss à Barcelone (La Canica de Idris et La Bala de Vidre De l'Idris

Les Editions Blume à Barcelone publient

la-canica-de-idriss

la-bala-de-vidre-de-l-idriss

 

 

Posté par renegouichoux à 12:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2019

Retour du salon de Châteauroux(36)

Un joli séjour à Châteauroux fin avril  préparé par la Ligue de l'Enseignement de l'Indre sur des avis de lecture des bibliothèques du Prix Escapages,et dédicaces le dimanche au salon l'envolée des livres .

J'y ai retrouvé de bonnes connaissances, Mymi Doinet,Pascal Brissy,Agnès Laroche entre autres et rencontré pour la première fois Jean Leroy ainsi que Céline Claire .

L'accompagnatrice de l'association se montra parfaite.Nous avons partagé notamment un périple en campagne ,suite à une déviation.On a failli visiter l'Indre ,on est arrivés à temps pour les rencontres scolaires et j'annonce ,à la personne chargée de la déviation:wha pour peu que le brouillard s'en fût mêlé,on y serait encore,on   aurait parcouru Gargilesse ,rencontré le fantôme de la bonne dame de Nohant,campé au Blanc et traversé La Châtre,  charmants paysages que je parcourai naguère régulièrement,tractant la  petite caravane que me réclamaient mes petits loustics d'enfants en remplacement de ces canadiennes à monter et démonter chaque jour ou presque.Tiens en souvenir de cette tendresse d'enfance qu'ils et elle m'apportèrent,un petit coucou du camping de Le Blanc!

Voaip!

Quel rapport avec le salon Escapages? Vous l'avez deviné.La fête de l'enfance, et hop.Quelle belle marade dans cette voiture que Fernande menait avec la dextérité de Fernando Alonso .

P.S: merci à la secrétaire de mairie de ce joli petit village (Mouhet semble-t-il)de qui me traça un plan pour rejoindre Chaillac ( notre but ),destination que les différents G.P.S à notre disposition se refusaient à nous indiquer,nous renvoyant tous et à chaque croisement vers le panneau innénarable qui indiquait:Déviation.

 

Posté par renegouichoux à 12:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2019

Petites histoires du Père Castor dès 4 ans

Et hop ,dès 4 ans  pour vous mes ami(e)es, en librairies ,

petites histoires père castor 4 ans

 

Posté par renegouichoux à 14:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2019

Salon du livre de Châteauroux (36)

A l'invitation de la Fédération des Oeuvres laïques de l'Indre et de l'association Escapages,je participerai bientôt au salon du livre jeunesse de Châteauroux (36),notamment pour La bille d'Idriss.

En particulier,rencontres avec des classes de Châteauroux et de Chaillac.

Posté par renegouichoux à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2019

Un article du Télégramme(Rencontre au Folgoët 29)

Un article du Télégramme (Le Folgoët 29) 

Bibliothèque. Les écoles à la rencontre de René Gouichoux

 Publié le 08 février 2019 à 10h29 


Les élèves étaient fascinés par les explications de l’auteur jeunesse René Gouichoux.

Les élèves étaient fascinés par les explications de l’auteur jeunesse René Gouichoux.

Mardi, l’auteur jeunesse René Gouichoux, qui a notamment écrit « La Vache qui marchait au plafond », ou « Le Loup vert », a rencontré les élèves de quatre classes de Paul-Gauguin et Sainte-Anne – Notre-Dame, à la bibliothèque. Les enfants de grande section/CP et CP/CE des deux écoles ont ainsi pu échanger avec l’auteur sur ses différents ouvrages et son actualité. « Pourquoi avez-vous eu envie d’écrire des histoires ? », « comment vous vient l’idée d’une histoire ? » ou encore « pourquoi il y a beaucoup d’animaux dans vos livres ? », « à quel âge avez-vous commencé à écrire ? » Autant de questions auxquelles René Gouichoux a répondu avec plaisir, leur expliquant par la même occasion, les différentes étapes de la création d’un livre. Une belle rencontre d’où auteur, enfants et enseignants sont ressortis ravis.

image: https://www.letelegramme.fr/images/2019/02/08/les-eleves-etaient-fascines-par-les-explications-de-l-auteur_4409193_440x330p.jpg?v=1

 Retrouvez plus d'articles

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/le-folgoet/bibliotheque-les-ecoles-a-la-rencontre-de-rene-gouichoux-08-02-2019-12204201.php#42F1t3aDI0cYzHZ8.99

Posté par renegouichoux à 13:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]